Histoire de relativité et Ouganda

Nos problèmes nous semblent souvent plus importants et nos réussites plus minimes qu’ils ne le sont. Prendre du recul est difficile en grande partie en raison de nos rythmes de vie. La clef de notre réussite individuelle ou collective réside dans notre capacité à relativiser.

Ce concept a été brillamment illustré par Amanda NGABIRO lors de velocity 2015. Elle est urbaniste et enseignante à l’Université de Makerere à Kampala en Ouganda.

 

VeloCity2015 sketch Note

Devant une assemblée quasi exclusivement européenne, Amanda a rappelé les difficultés du quotidien en Ouganda. Le vélo est le meilleur moyen des personnes pauvres qui couvrent de longues distances pour aller travailler. Les accident très mortels touchent les chefs de famille en chemin pour le travail laissant des familles sans ressources. Le statut social s’acquiert avec une automobile. Cela encourage des endettements importants.

Je garde cet exemple en tête pour raviver ma conscience du quotidien. Une conscience éclairée qui me permettra de  relativiser. Apprécier les choses à leur juste valeur et si possible en ajoutant un brin de « + ». Si cette technique vous intéresse alors associée là à un mot clef. Dans mon cas « Ouganda ». Prononcez ce mot à chaque fois que vous vous sentez en difficulté, que vous n’appréciez pas assez les choses. Avec un raisonnement par mot clef, celui-ci entrainera une réaction de votre part. Et vous serez relancé.

 

Merci Amanda.

 

Guillaume

 

 

Future maker : à nous de jouer.

Voilà un gros projet 2015 mené à bien : vélo city 2015 à Nantes. J’étais porteur de projet et j’avais des ambitions au plus profond de moi. Après 3 jours de conférences, ateliers, réseautage et fêtes, voici mon bilan.

velo city and future maker

 

J’ai pu observer de près un écosystème qui m’était inconnu. Les problématiques du vélo sont les mêmes que dans bien des secteurs. La vision est primordiale pour fixer un cap à tenir que ce soit sur un plan politique ou commercial. Entre les enjeux économiques et politiques, il peut y avoir des contradictions. Les choix de techniciens (infrastructure) peuvent éclipser la voix du cycliste. Que ce soit entre les pays où au sein de ceux-ci, l’activisme est indispensable pour développer l’activité qui est en concurrence avec d’autres secteurs.

 

C’est dans ce contexte que je vous présente mes découvertes classées en 5 grands thèmes

  1. Des personnalités :Philippe CRIST un économiste français dont l’enthousiasme est communicatif, Pierre SERNE un homme politique abordable et convaincu et Olivier RAZEMON un journaliste et bloggueur sympa.
  2. Des pépites nantaises : le vélo sandwich de EcoVelo et la médaille d’argent du concours Lépine 2015 le Poupoupidou
  3. Des vélos sympas : Vélo de Ville qui peut fabriquer des vélos personnalisés, des vélos en bois nantais de Full Wood, des cargos bike Douze.
  4. Des applications par des start-uppers à suivre : le gps pour vélo de Bike Citizens via une app ou sur le web, la carte collobaorative des cyclistes sur Bicimapa.
  5.   Des envies de cyclo tourisme : Shimanami au Japon avec ses ponts d’iles en îles, toute entre les deux côtes irlandaises de Galway à Dublin, la traversée du Québec par la route verte.

Cet inventaire n’est pas exhaustif, il recense mes principaux coups de coeur. Je vais faire mon propre debrieffing pour analyser en profondeur ce que j’ai vécu et quelle suite je souhaite donner à « Be my ride« .
J’ai des cartes de visites plein la poche et des idées plein la tête.

 

Encore merci à tous ceux qui m’ont soutenu dans la préparation du salon et à ceux qui m’ont envoyé des messages de soutien pendant l’évènement. L’année prochaine ce sera à Taipei et sans moi.

 

Keep cycling;-)

 

Guillaume

Velo City 2015 : here we are !

Un projet d’ampleur cela génère une excitation forte et une angoisse souvent proportionnelle. Le but sera-t-il atteint ? Quel accueil réservera le public ou les clients au projet ? Voilà exactement la position dans laquelle je suis, un mélange euphorisant-angoissant semble couler dans mes veines.

Comme je vous en parlais précédemment, je suis contributeur pour le salon Velo City 2015. J’ai un format papier, poster de taille A0 alors que je souhaitais un format vidéo. Mon blog sera donc la vitrine de ma vidéo quand la Cité des Congrès de Nantes accueillera mon poster.

Une version dessiné pour faire passer un message clef et exposer un concept. J’utilise ainsi la facilitation graphique pour Be My Ride, à vous de juger

An English version of the video is not yet available and possible, do not hesitate to contact me.

 

Il ne me reste plus qu’à profiter de l’évènement sans trop me mettre la pression sur les retours que mon offre pourrait susciter. Je me laisserai porter afin de découvrir des nouveautés et faire des connaissances. Voilà mes objectifs du 2 au 5 Juin 2015. Concrétiser un projet qu’il soit personnel ou professionnel est à célébrer afin de construire un cadre propice aux futures réussites.

On se croisera peut-être dans les allées du salon et si tel n’est pas le cas vous avez mon email.

 

Guillaume

 

Plus que 2 semaines avant Vélo City 2015

Je dois rendre mon livrable pour Vélo City 2015 d’ici 2 jours. Grâce à la préparation, je serai dans les temps. C’est terminé. Je vous dévoile une image de sa construction.

Guillaume Crassard x Velo City 2015

 

Pour les amateurs de facilitation graphique que je rencontrerai prochainement à Agile Nantes, voici les deux principales difficultés auxquelles j’ai été confronté :

  • Changement d’échelle. Le passage du A3, version de travail, au A0 la version définitive n’a pas été simple. Sur la photo ci-dessus, je positionne des feuilles de différentes tailles afin de pouvoir juger de la bonne dimension.
  • Verbal to Visual. Le projet reposait initialement sur une vidéo qui devait expliquer le support graphique. Comme ce n’est pas le format qui m’a été accordé pour Vélo City 2015, il m’a fallut revoir ma mise en forme. Ajouter du texte ou pas, tel fut mon dilemme.

Rester concis tout en voulant faire passer l’intégralité de mon message. J’ai relevé le défi mais sans certitude. Vivement le retour de mon cercle rapproché d’agilistes et des participants à Vélo City 2015. Cette excitation monte petit à petit. Que ce soit sur mon projet comme sur les rencontres qu’il me tarde de faire. Comme celle-ci

VC 2015 - Warm-up tweet

 

On s’entraine et on se projette mais rien ne vaut la vérité du terrain.

 

Guillaume

Velo City 2015 + Agilité + Fail fast

Je suis dans la préparation de ma contribution à Vélo City 2015 en tant qu’exposant. Je souhaitais un format vidéo, celui qui m’est alloué est un poster de taille A0.
Comme le résultat initial devait être un dessin filmé, je n’ai rien à perdre. Le film illustrera mon blog dans la continuité de mon expérience sketch note débutée ici. Et le dessin sera mon livrable pour le salon.

coffee-cup-designer-5251J’ai opté pour une approche Agile dans la création de mon sketch note. Parmi les principes, j’ai choisi « un logiciel fonctionnel est la principale mesure d’avancement » pour essayer le fail-fast à ma façon. Produire le plus tôt possible un produit afin de le présenter à un ensemble d’agilistes (que l’on peut aussi croiser chez Agile Nantes). Leurs retours bienveillants ainsi que ceux de certains proches doivent me permettre d’améliorer le résultat final que je vous le dévoilerai à l’approche du salon, début Juin.

La bienveillance me semblait inoffensive aussi je n’ai pas hésité à partager. La dose de passion, la quantité d’énergie et la tonnes d’attente que j’ai mis dans mon projet ont rendu ces commentaires moins simples à accueillir que prévu. Et c’est bien là le piège. A croire que tout converge vers ce travail sur moi-même entamé il y a quelques temps.  Alors je n’ai pas réagi mais écouté. Et après les différents feedback j’ai envoyé un mail de remerciement (ça aussi ça continue) qui précisait que cet échange n’avait pas été sans difficulté pour moi.

J’ai pris le risque de me dévoiler en avouant ma difficulté à accueillir les « critiques » et en retour j’ai été récompensé. Mes récompenses ont été multiples. Cela a été le point de départ d’une discussion sur le bienfaits du partage quand on n’a, à priori, pas besoin d’aide pour faire. Cette présentation ressentie comme une confrontation, va améliorer le résultat final en y apportant du mieux, du différent.

 

L’itération et la contradiction ont définitivement que du bon.

 

Guillaume

Source photo

Act like you know this is your way to shine

Et si c’était tous les jours votre fête ?

Twitter from @abt_programmingLa motivation et la réalisation de vos projets, de vos rêves, de votre vie passeront par vous. Une vie dont vous êtes le héros. Alors lancez-vous. Mieux vaut faire de façon imparfaite que de ne pas faire du tout.

Même si vous êtes très exigent(e), rappelez-vous qu’on accélère puis on freine ou l »inverse mais pas les deux en même temps pour avancer. Alors passez la seconde. Vous êtes la clef de la réussite.

Voici mes 5 sujets du moments ou à venir bientôt :

  • la boîte à outils de #NantesTech demain
  • un exercice collaboratif de traduction (j’ai quand même un mois de retard)
  • ma contribution pour Velo City 2015. C’est presque terminé.
  • ma participation au Hackathon de Web2day
  • une certification en gestion de projet (PMP)

L’avantage c’est que mi-Juin tout sera bouclé 😉 et qu’il y aura probablement des billets (de blog) associés.

 

Guillaume