Cyclo 117 : Nantes ne répond plus

Le projet vélo va pouvoir prendre définitivement une autre dimension. La commande est arrivée. Ce vélo Histoire porte le numéro 117.

Vél Histoire numéro 117

Des composants de qualité, du made in France (avec toutefois des pneus et lumière allemands, une selle britannique , une transmission japonaise) et un vélo qui ne ressemble pas tout à fait aux autres.

Vélo Histoire

 

Il restera à l’équiper pour prendre le large. Ce projet est en cours de réflexion. J’adopterai pour une approche itérative afin de me faire la main. La remorque est des 90 kg de charge possible sera remplacée par des sacoches. La charge totale est de 120 kg cycliste compris. Encore une bonne raison de faire simple et d’adopter le minimaliste. Vivement les objectifs 2016.

Encore merci aux personnes qui ont pris par au financement participatif en me rachetant des de chèques cadeaux inutilisables pour cet achat. On prendra un verre ensemble en début d’année.

 

Guillaume

Chacun sa cause

La vie est un projet alors il important de savoir pourquoi on avance et où on va. Fort de ces éléments, je peux m’en servir comme des stimulants, des excitants, des guides, des éléments de communication et des récompenses.

Cela fait plus de 2 ans que je suis converti au vélotaf et j’ai débuté le cyclo-tourisme. Le vélo prend une place de plus en plus importante dans ma vie. Mon enthousiasme pour le vélo se traduit par quelques billets de blog.

Aujourd’hui je vous propose la bande annonce de Bikes vs Cars

 

 

Ça me donne envie d’en regarder l’intégralité.

 

Guillaume

 

 

Concrétiser une intention

Le projet a été réfléchi, les différentes possibilités discutées. Des tentatives de courtes durées ont confirmer ma prédisposition au vélo camping. Il me restait à réunir certaines conditions indispensables pour pouvoir me lancer. Aller un cran plus loin.

Commande Histoire.bike

C’est chose faite pour le vélo. La commande est passée pour la grande voyageuse classique de chez Histoire Bike. Elle m’accompagnera au quotidien et dans je l’espère de nombreux voyages. Son baptême pourrait être le long de la vélo route 63 afin de me rendre à un autre baptême en mai. Pour cela il me reste à convaincre un lutin et pourquoi pas un géant, à 3 ce pourrait être encore mieux.

Je n’ai pas sorti de drapeau tricolore malgré l’actualité mais par cet achat « made in France » je continue à suivre une direction d’achat responsable et bleu, blanc, rouge. Le fait de rencontrer le fondateur sur un salon il y 2 semaines a aussi beaucoup peser dans la balance. Rencontrer des gens qui vous transmettent leur passion, leurs convictions c’est toujours fort.

Vivement la livraison et les premières sorties. En attendant je poursuit le vélotaf avec mon Hirondelle. Le cycle français n’est pas mort. Cop21 ou pas, keep cycling.

 

Guillaume

 

Histoire de relativité et Ouganda

Nos problèmes nous semblent souvent plus importants et nos réussites plus minimes qu’ils ne le sont. Prendre du recul est difficile en grande partie en raison de nos rythmes de vie. La clef de notre réussite individuelle ou collective réside dans notre capacité à relativiser.

Ce concept a été brillamment illustré par Amanda NGABIRO lors de velocity 2015. Elle est urbaniste et enseignante à l’Université de Makerere à Kampala en Ouganda.

 

VeloCity2015 sketch Note

Devant une assemblée quasi exclusivement européenne, Amanda a rappelé les difficultés du quotidien en Ouganda. Le vélo est le meilleur moyen des personnes pauvres qui couvrent de longues distances pour aller travailler. Les accident très mortels touchent les chefs de famille en chemin pour le travail laissant des familles sans ressources. Le statut social s’acquiert avec une automobile. Cela encourage des endettements importants.

Je garde cet exemple en tête pour raviver ma conscience du quotidien. Une conscience éclairée qui me permettra de  relativiser. Apprécier les choses à leur juste valeur et si possible en ajoutant un brin de « + ». Si cette technique vous intéresse alors associée là à un mot clef. Dans mon cas « Ouganda ». Prononcez ce mot à chaque fois que vous vous sentez en difficulté, que vous n’appréciez pas assez les choses. Avec un raisonnement par mot clef, celui-ci entrainera une réaction de votre part. Et vous serez relancé.

 

Merci Amanda.

 

Guillaume