Future maker : à nous de jouer.

Voilà un gros projet 2015 mené à bien : vélo city 2015 à Nantes. J’étais porteur de projet et j’avais des ambitions au plus profond de moi. Après 3 jours de conférences, ateliers, réseautage et fêtes, voici mon bilan.

velo city and future maker

 

J’ai pu observer de près un écosystème qui m’était inconnu. Les problématiques du vélo sont les mêmes que dans bien des secteurs. La vision est primordiale pour fixer un cap à tenir que ce soit sur un plan politique ou commercial. Entre les enjeux économiques et politiques, il peut y avoir des contradictions. Les choix de techniciens (infrastructure) peuvent éclipser la voix du cycliste. Que ce soit entre les pays où au sein de ceux-ci, l’activisme est indispensable pour développer l’activité qui est en concurrence avec d’autres secteurs.

 

C’est dans ce contexte que je vous présente mes découvertes classées en 5 grands thèmes

  1. Des personnalités :Philippe CRIST un économiste français dont l’enthousiasme est communicatif, Pierre SERNE un homme politique abordable et convaincu et Olivier RAZEMON un journaliste et bloggueur sympa.
  2. Des pépites nantaises : le vélo sandwich de EcoVelo et la médaille d’argent du concours Lépine 2015 le Poupoupidou
  3. Des vélos sympas : Vélo de Ville qui peut fabriquer des vélos personnalisés, des vélos en bois nantais de Full Wood, des cargos bike Douze.
  4. Des applications par des start-uppers à suivre : le gps pour vélo de Bike Citizens via une app ou sur le web, la carte collobaorative des cyclistes sur Bicimapa.
  5.   Des envies de cyclo tourisme : Shimanami au Japon avec ses ponts d’iles en îles, toute entre les deux côtes irlandaises de Galway à Dublin, la traversée du Québec par la route verte.

Cet inventaire n’est pas exhaustif, il recense mes principaux coups de coeur. Je vais faire mon propre debrieffing pour analyser en profondeur ce que j’ai vécu et quelle suite je souhaite donner à « Be my ride« .
J’ai des cartes de visites plein la poche et des idées plein la tête.

 

Encore merci à tous ceux qui m’ont soutenu dans la préparation du salon et à ceux qui m’ont envoyé des messages de soutien pendant l’évènement. L’année prochaine ce sera à Taipei et sans moi.

 

Keep cycling;-)

 

Guillaume