Si je frotte mon Sensorwake…

Tout à commencé lors de Draft & Craft. J’y ai rencontré Guillaume Rolland faisant la démonstration de son SensorWake. Lors du pot de clôture, je lui ai demandé si je pourrai l’interviewer pour mon blog.
Ni une ni deux, Guillaume me donne sa carte et son aval.

Sensorwake founder

2 rendez-vous manqués plus tard, j’aimerai frotter mon SensorWake et voir apparaître Guillaume pour réaliser cette interview.

Il faut dire que les cérémonies se suivent et les prix s’accumulent pour le réveil olfactif. Du prix MoveJee au Concours Lépine, on croise Guillaume sur de nombreuses estrades et on l’entend  la radio. C’est aussi cela le succès de la création à la nantaise. La presse locale fait écho à cette réussite.

SensorWake award

A défaut d’interview, et donc de détails précis, je vais vous lister les 5 bonnes raisons d’explorer vos idées même surtout les pus folles :

  1. Qui ne tente rien n’a rien. Croire en soi est un excellent point de départ.
  2. Act like you know this is your way to shine. Les avis des autres peuvent vous aider ou vous freiner. Suivez aussi vos intuitions.
  3. Innovation de rupture. Dans un marché concurrentiel, les innovations de rupture ont plus de chance de percer. Alors foncez.
  4. La réussite est une possibilité. Si vous jouez au jeux de hasard alors que les probabilités de gain sont faibles, ne soyez pas intimidé par une aventure.
  5. Prendre du plaisir. Se réaliser vous donnera aussi de l’énergie pour affronter et dominer votre quotidien.

C’est donc l’article de la non interview du créateur du SensorWake. Guillaume, si tu lis ce billet et que tu es dispo, tu as mon mail.

 

Guillaume

 

Une réponse à “Si je frotte mon Sensorwake…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *