Un film + un président américain = une inspiration

J’ai vu un film récemment qui m’a énormément plu, 20th Century Women

 

Et dans ce film, on voit le président américain Jimmy Carter tenir son discours Crisis of confidence.J’ai lu avec curiosité ce discours afin d’essayer den appréhender le contexte et la teneur. Je ne prétends pas le commenter mais retenir que déjà en 1979, la société de consommation faisait débat.

Human identity is no longer defined by what one does, but by what one owns. But we’ve discovered that owning things and consuming things does not satisfy our longing for meaning. We’ve learned that piling up material goods cannot fill the emptiness of lives which have no confidence or purpose.

Il a blâmé le peuple américain pour son attitude. Cela lui a été fatal d’un point de vue électoral. Les sources d’inspiration c’est comme les signes du destin, on en trouve un peu partout selon son envie et son imagination. Ce souvenir me fait penser que la crise écologique rend désormais urgente la transition énergétique.  Cela me reboost dans mes préoccupations du moment comme  limiter l’accumulation de biens.

Merci Président Carter.

 

Guillaume

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *