Oser dire merci c’est cyber facile

Avec internet et les réseau sociaux, on peut facilement rentrer en contact avec un(e) parfait(e) inconnu(e) ou une personne  très médiatisée. C’est facile et toujours le début de quelque chose d’inattendu. Cette surprise quand vous découvrez la réponse de la personne sollicitée. Il faut oser entrer en contact surtout si c’est pour dire merci.

J’ai remercié Lise Pressac, via son site, pour son intervention hebdomadaire dans l’émission Reggae de la bande FM (et du service public).

Lise PressacAprès un billet qui ne fut qu’une page de plus dans l’immensité du web, Charles Gillibert en réponse m’a laissé un commentaire sympa

Charles Gillibert

Et bien je ne suis pas près d’arrêter. Il est si simple de remercier des gens qui m’ont fait plaisir ou intrigué que je n’hésite pas. C’est bien la différence entre un article basé sur le name dropping et mon billet. Je suis un enthousiaste et je l’assume. Merci à vous tous.

Il ne faut pas pour autant en oublier les rencontres physiques. Au TED x Nantes j’avais pu demander à Marta Peirano si elle avait un traducteur français pour son livre el rival de Prometeo. La réponse fut non alors si l’un d’entre vous veut se lancer, à bon entendeur.

 

Comme cela fait longtemps, un petite vidéo TED

 

Guillaume

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *