L’effet Playmobil

Ce que j’aime dans les méthodes, dont certaines sont devenues des références, c’est de m’approprier une technique. Je la fais mienne et je l’adapte, la modifie pour qu’elle résonne encore mieux dans mon univers. Actuellement je m’intéresse à la psychologie positive. Barbara Fredrickson propose de lutter contre ses pensées négatives en adoptant une démarche en trois étapes

  1. Modifier la situation
  2. Agir différemment en étant plus attentif
  3. Changer le sens d’une situation qui déclenche des pensées négatives excessives.

Je ne détaille pas ces différentes étapes. Par contre voici comment on peut appliquer cette démarche pour augmenter le bonheur d’un évènement à priori plaisant en s’inspirant des Playmobil.

Playmobil Hensei

Maximiser son plaisir sur la base du slogan de cette marque allemande « Playmobil en avant les histoires ». Ma suggestion,  la démarche « Posimobil en avant les surkiff » en 5 étapes :

  1. Et si … Commencez une phrase qui projette l’évènement (planifié ou présent) dans un déroulement bien meilleur (plus plaisant, plus fun, plus fou, plus doux …)
  2. Pourquoi PAS. Passez en revue tous ce qui pourrait ne pas permettre de franchir ce saut qualitatif évoqué en 1.
  3. L’avocat de l’ange. Démontez chacun des arguments évoqués au point 2.
  4. Go. Grâce à 3, plus rien ne vous retient. Faites-le en étant conscient de l’effort que vous faite et du
  5. Let’s do it again. Réjouissez-vous du moment vécu, retenez les facteurs de succès (ou d’échecs) afin de reproduire le Posimobil dès la prochaine occasion.

 

Voilà comment lors d’un des rares week-end prolongés de l’année, j’ai transformé le plaisir de me rendre en train à un baptême en Chartreuse en surkiff. Posimobil en action a rallongé le week-end de 2 jours afin de faire Valence – La Chartreuse en vélo le long de la vélo route 63. 100 km de bonheur sous le soleil en bonne compagnie (et ses 8 ans et demi). Je suis arrivé déjà ravi et émerveillé au baptême, le week-end fut total. Un surcoût modéré et les cuisses qui ont chauffé pour découvrir, profiter et atteindre par la même occasion un de mes objectifs annuels.

 

A votre tour de jouer au Posimobil.

 

 

Guillaume

 

 

Une réponse à “L’effet Playmobil

Laisser un commentaire