Concrétiser une intention

Le projet a été réfléchi, les différentes possibilités discutées. Des tentatives de courtes durées ont confirmer ma prédisposition au vélo camping. Il me restait à réunir certaines conditions indispensables pour pouvoir me lancer. Aller un cran plus loin.

Commande Histoire.bike

C’est chose faite pour le vélo. La commande est passée pour la grande voyageuse classique de chez Histoire Bike. Elle m’accompagnera au quotidien et dans je l’espère de nombreux voyages. Son baptême pourrait être le long de la vélo route 63 afin de me rendre à un autre baptême en mai. Pour cela il me reste à convaincre un lutin et pourquoi pas un géant, à 3 ce pourrait être encore mieux.

Je n’ai pas sorti de drapeau tricolore malgré l’actualité mais par cet achat « made in France » je continue à suivre une direction d’achat responsable et bleu, blanc, rouge. Le fait de rencontrer le fondateur sur un salon il y 2 semaines a aussi beaucoup peser dans la balance. Rencontrer des gens qui vous transmettent leur passion, leurs convictions c’est toujours fort.

Vivement la livraison et les premières sorties. En attendant je poursuit le vélotaf avec mon Hirondelle. Le cycle français n’est pas mort. Cop21 ou pas, keep cycling.

 

Guillaume

 

Fitnext : semaine #2

Un billet hebdomadaire permet de suivre mon avancement de la méthode Fitnext qui dure 40 jours. J’ai tenu mon objectif (annoncé ici) pour cette semaine #2, respecter le programme d’entretien physique. Toutefois les chosent se compliquent.

Matériel de fitness

Les exercices physiques sont un peu difficile pour mon faible niveau. Pour le bas du corps j’arrive à exécuter les exercices par contre pour le haut du corps, je dois revoir les ambitions à la baisse. J’imagine la méthode faite pour madame et monsieur tout le monde. Cela me met un petit coup au moral.

Côté alimentation, j’aimerai succomber à la tentation d’un dessert sucré au diner ou de pain le midi. Avec un cocktail professionnel en semaine #3, il va être très difficle de résister. Jusque là, je tiens bon.

Je ne sens toujours pas mon niveau d’énergie augmenter. J’ai juste l’impression de rentrer dans le dur. Cela augure peut être d’un franchissement de palier prochainement. Je me sens léger et maître de mon corps. C’est déjà pas mal.

 

Mon objectif pour la semaine #3, limiter la casse d’un éventuel dérapage alimentaire.

 

Guillaume

 

Home backlog : comment s’inspirer d’une méthode

Les bonnes pratiques sont faites pour être dupliquées. Je me suis donc inspiré de la méthode aile SCRUM et son fameux product backlog. C’est une liste ordonnée et priorisée des sujets à traiter (typiquement dans mon domaine des fonctionnalités logicielles). Le sujet en haut de la pile sera le prochain à être réalisé, le dernier ne verra peut être jamais le jour.

 

A la maison nous avons le Home Backlog. La liste des travaux que nous souhaitons mener à bien.

Home Backlog avant la cérémonie

Chaque ligne est un rang de priorité. Pour les puristes, oui j’ai adapté le modèle. Cette liste est visible de tous en ouvrant un placard. Ainsi on peut facilement expliquer à un adolescent pourquoi sa chambre ne sera pas refaite avant son départ de la maison…à moins de changer les priorités.

Lors de la réalisation d’une tâche, nous effectuons une cérémonie qui consiste à rayer le mini post-it et à inscrire la date. Voici ce que cela donne sur les item JAR (pour jardin) suite à la fin des travaux du paysagiste.

Home backlog mis à jour3 tâches de faite et la 4ème a été dépriorisée. Elle ne correspond plus à notre besoin immédiat ou moyen terme. Elle figue désormais en bas de la pile.

 

Voici 5 bonnes raisons de faire votre propre backlog (voyages, travaux, remise en forme, changement de job, reloking …)

  1. Collaborer. L’outil se prête très bien à des intervenants multiples. Si vous travaillez en équipe, cela permet à chacun de voir le reste à faire.
  2. Communiquer. Les personnes concernées par le projet peuvent constater l’avancement facilement. Dans mon exemple, les 5 membres de la famille.
  3. Prioriser. On se rend vite compte que pour faire il faut faire des choix. Ces choix influencent le reste (à faire).
  4. Pratique. Cet affichage est simple à mettre en place et à manipuler. Du coup ça peut convenir au grand nombre. Pour l’accès à distance, ne vous battez pas avec votre webcal, optez pour une version numérique, Trello.
  5. Boosteur d’efficacité. LE fait de voir le tableau régulièrement (en s’habillant chaque matin pour mon home backlog) entretient la motivation.

N’hésitez pas à vous inspirer de méthodes que vous avez l’habitude d’utiliser à priori dans d’autres contexte.

 

Guillaume

 

La tuile, un délice ?

Ce ne sera pas un billet gastronomique malgré mon appétence pour le sujet. Parlons d’imprévu. Vous planifiez, organisez, préparez … et retrouvez tout cela contrarié par un imprévu. 2 façons de réagir : tomber ou se relancer.

Main bandée
Un super 11 novembre !

Au sens de la gestion de projet selon PMI, il existe des provisions pour aléas (on se doute que cela va arriver) et des provisions pour imprévus (il est possible que quelque chose se produise mais on ne sait pas bien quoi). On parle de gestion des risques. L’art d’anticiper et d’activer un plan B en cas de soucis.

Et il y a tout simplement les choses que l’on ne peut pas prévoir. On ne peut donc pas anticiper ou de prémunir d’une quelconque conséquence. Dans la mesure où cet évènement n’est pas tragique (#Pray4Paris), questionnez-vous sur l’attitude à adopter.

Alors que l’on peut être contrarié (ou pire si affinité avec les soucis) il faut dans la mesure du possible être attentif aux nouvelles opportunités crées. C’est une histoire de verre plein. Dans certain cas c’est évident comme quand on échappe à un attentat suite à une dispute de couple. Dans d’autre il vous faudra vous questionner plus intensément.

Je suis partisan de la théorie du pantalon bleu. Ce pantalon que j’aimais bien en 4ème C et que j’avais mis pour une boum. Il m’avait permis de faire connaissance avec une personne que je pensais inaccessible. Cet évènement insignifiant à joué sur l’orientation de ma vie. En fait nous prenons constamment de mini embranchements qui peuvent changer définitivement votre vie. Avec un pantalon rouge, tout aurais été différent.

 

Hasard ordinaire, destin ? La vie est un projet et même les imprévus peuvent vous servir, vous permettre d’avancer.

 

Guillaume

Fitnext : semaine #1

Un billet hebdomadaire permet de suivre mon avancement de la méthode Fitnext qui dure 40 jours. Après la phase de détox, j’ai achevé la première semaine. Que faut-il en retenir ?

Une tassé de thé

 

J’ai mes propres recettes. Je ne suis pas les recettes proposées dans le livre.L’essentiel est de respecter absolument les règles suivantes : aucun laitage, aucun sucre (ni rapide ni lent) après le déjeuner, aucun pain en dehors du petit déjeuner, aucun thé noir ni café.  Je ne suis pas très fan du thé vert ce qui réduit fortement le plaisir de boire du thé, l’infusion de thym est aussi une contrainte.

Je me suis un peu marginalisé à la maison. Quand on cuisine pour une famille nombreuse, il n’est pas aisé ni même souhaitable d’imposer au plus grand nombre ses propres choix. J’ai donc mon régime à part. Cela amuse à table, les blagues fusent sans trop d’effort. La bienveillance de mon entourage m’aide.

Je n’ai pas respecté les séances d’exercice physique. J’ai une vraie bonne raison : je me suis blessé à la main. 3 séances ça peut quand même être délicat avec son emploi du temps. Avant ma blessure, j’avais remplacé le 30 minutes de footing à endurance fondamentales (on peut discuter) par 30 kilomètres de vélo. Est-ce vraiment équivalent ?

 

Mon objectif pour la semaine #2, répondre présent physiquement en respectant les 3 séances hebdomadaires.

 

A suivre.

 

Guillaume

 

 

Tous les 13 novembre place à la gentillesse

Le 13 novembre est la journée internationale de la gentillesse. Une journée à thème parmi d’autres qui a ma préférence et mon soutien.

13/11 Journée mondiale de la gentillesse

Pour construire mon projet de vie, le point de départ sont les réponses aux questions « qui suis-je ? » et « où aller ? ». J’ai identifié mes qualités, mes valeurs et mes aspirations. La gentillesse me semble un ingrédient indispensable à la réussite de mon projet, de ma vie.

 

Je suis enthousiaste (entre autre) aussi je vais partager avec vous mes 5 initiatives pour la journée mondiale de la gentillesse :

  1. Partager avec mon entourage à l’aide viennoiseries de flyers lors du petit déjeuner de la gentillesse.
  2. Faire un compliment à trois personnes à qui e n’en ai jamais fait. Cela pourrait être fait à des inconnus.
  3. Organiser une célébration familiale dédiée (en plus de celle hebdomadaire, fruit de ma lecture de 3 kifs par jour).
  4. Sensibiliser mes interlocuteurs avec une signature mail ponctuelle.
  5. Dire merci systématiquement afin de susciter des réactions bienveillantes et chaleureuses.

 

love is in the air

Et si nous faisions triompher la gentillesse ?

 

Guillaume

Monodiète crudivore pour détox

Manger mieux est une préoccupation qui anime de plus en plus de personnes de mon entourage. Cela m’a incité à lire un livre sur les bienfaits de manger des aliments fruits et légumes crus. Vais-je devenir crudivore ? Une première expérience s’est présentée à moi avec l’étape initiale de la méthode Fitnext. 3 jours de détox pour repartir sur de bonnes bases et ancrer de nouvelles pratiques alimentaires.

Les éléments à rassembler sont des pommes pour les repas, du thé vert ou du thym pour une boisson chaude et du sulfate de magnesium pour aider à l’élimination (agression de la flore intestinale).

 

Pré-requis detox Fitnext

Je suppose que le degré initial « d’intoxication » influe sur la façon dont vous vivez l’expérience. Le premier jour, mon enthousiasme me permettait d’expliquer ma démarche avec le sourire. Le deuxième jour, les maux de tête et de ventre m’ont fait diminuer ma dose de vélo. Le troisième jour, ma frustration aurait pu me faire perdre le sourire. J’ai tenu et heureusement car il reste 40 jours d’efforts, je vous rassure d’une autre nature.

Les bénéfices physiques sont à évaluer. J’ai déjà gagné un taille de ceinture. L’intestin s’est réduit en taille suite à sa purge. Mentalement il fou de voir l’effet produit. Etant convaincu par la démarche, avoir validé la première étape me fait déjà me sentir plus mieux. C’est une victoire sur moi même et le scepticisme de mon entourage.

La reprise d’un régime alimentaire contraint (pas de thé/café, pas d’alcool, pas de sucre ni rapide ni lent après le déjeuner) va pouvoir soutenir un programme d’activités physiques. A suivre.

 

Guillaume

 

Y-a-t-il une méthode pour tout ?

Y-a-t-il une méthode pour tout. J’ai débattu de cette question avec un client. Il avait réussi avec succès plusieurs transformations personnelles, plus ou moins aidé par mon coaching. Je ne sais

pen-idea-bulb-paper

 

Je pense que la vie est un projet, cela traduit mon appétence pour les méthodes en tout genre. Mais celle qui est la plus efficace est sa propre méthode. On se connaît mieux qui quiconque mais un peu de recul est nécessaire. Voilà pourquoi, une fois que l’on a ce recul, on peut agir puissamment sur soi. C’est un mélange de volonté et d’outils.

 

Voici les 5 conseils pour construire sa propre méthode d’auto-développement personnel

  1. Misez sur vos points forts. Je prends le parti américain d’accentuer ce qui marche bien.
  2. Essayez des changements par incrément modéré. Un changement trop brutal, trop violent ou trop important ne permet pas d’analyser finement les raisons d’échec.
  3. Tentez de nouvelles choses sur une durée de 30 jours minimum. Il faut ancrer le changement après avoir constaté son efficacité.
  4. Prenez le meilleur de ce qui existe. Si vous appliquez la méthode d’un livre, retenez-en que quelques éléments qui pourront durer dans le temps. Ainsi petit à petit votre boîte à outils personnelles s’agrandira.
  5. Fêtez, célébrez vos réussites. Si vous ne le faites pas pour vous alors qui le fera ?

 

A ne rien faire, il ne se passe rien. A nous de jouer.

 

Guillaume

Consignes : soyez clair !

Je n’apprécie pas recevoir des instructions ou des explications vagues. J’ai besoin de précisions pour faire des choses qui me sont inconnues. Aussi j’essaye d’être précis dans mes communications ainsi que dans les consgnes que je peux transmettre. Mais j’oublie trop souvent de m’appliquer à moi-même ce que je fais au quotidien avec … les autres.

 

Instructions pour servir la bière

Je ne parle pas de bière mais bien de se donner à soi-même des consignes précises. Notre cerveau ne comprend pas toujours les messages négatifs, en tant que golfeurs je connais bien l’effet contraire du message du « je ne vais pas jouer dans l’eau ». Alors au quotidien, sans être forcément sur un terrain de golf, je décide de choisir de 1 à 3 consignes claires et précises pour la journée. C’est une version quotidienne du moto annuel comme celui affiché en 2014, en bas de la photo.

Prendre soi de soi-même tant dans les objectifs, l’évaluation que dans les méthodes et outils, voilà ce qui favorisera mon amélioration continue. A ce sujet,  mon bilan golfique 2015 a porté immédiatement ses fruits car cela m’a débloqué. L’ultime tournoi inattendu de l’année a fait passer mon index à 37. Comme quoi, prendre soin de soi est efficace.

Pour les lecteurs assidus du blog, cette photo est issue de l’expérience Pils ou face.
Guillaume